topblog Ivoire blogs

29/09/2013

Témoignage:Jésus m'a réconciliée avec mon père et ma mère, il me bénit et son avenir pour moi est merveilleux !

Je suis née dans une famille chrétienne, j'ai toujours cru en Dieu. J'ai été à l'église, à l'école du dimanche... Mais dans ma famille, ça n'allait pas fort. Mon père était quelqu'un de dur, d'injuste. A l'âge de 12 ans, quand j'étais assez mature pour comprendre certaines choses, il me rabaissait tout le temps, je n'étais bonne à rien... Jamais d'acte de tendresse et quelques actes violents. Mes parents se disputaient tout le temps, beaucoup de cris, ils parlaient de divorce. Mon père rabaissait sans cesse ma mère, la traitant de manière péjorative. Il n'était pas du tout présent à la maison, il se disait chrétien, il allait tous les soirs à des réunions, mais au final il ne s'occupait jamais de nous et passait son temps à crier. Il nous interdisait pleins de choses même simples, comme par exemple aller au cinéma. C'était devenu l'extrême. Par contre, à l'église il avait un comportement tout autre.


Je ne le supportais plus, je ne pouvais même plus l'appeler "papa" tellement je le détestais. Je le haïssais au plus profond de moi-même. J'en venais même à dire que s'il mourait, au moins on pourrait enfin vivre. Aussi, j'avais une fausse image du couple. Si bien que je ne faisais pas confiance aux hommes. Je n'avais pas confiance en moi, je me trouvais moche, inutile, petite, sans valeur. J'aimais passer discrète, que l'on ne me remarque pas. Je pensais que tous les couples et toutes les familles étaient comme ça car je n'avais connu que ça. Si bien que lorsque j'allais chez des amis, je ne comprenais pas bien le fonctionnement, j'étais très mal à l'aise aux actes de tendresse des couples, aux comportements des pères, car je n'avais jamais vécu cela.

Depuis l'âge de 13 ans, je faisais des colos chrétiennes l'été. Et à l'âge de 16 ans, j'ai été touchée par une prédication qui parlait du pardon et de l'Amour de Dieu. Dieu m'a montré l'état de mon cœur, il m'a montré la haine que j'éprouvais pour mon père. Je n'avais jamais rien vu d'aussi horrible comme sentiment. Puis j'ai été envahie d'un amour, mais d'un amour impensable et inimaginable. Dieu a comblé ce manque dans mon cœur ! J'ai été baptisée par la suite. J'ai continué ma vie avec Dieu, mais tranquillement. C'est à dire que j'aimais Dieu, j'allais à l'église mais je ne me bougeais pas trop... Mais malgré cela, j'ai résisté à des tentations telles que les garçons, la cigarette, etc. Dieu m'a aidée dans tout ce que j'entreprenais.

Au niveau professionnel, j'ai été guidée pour travailler auprès des enfants. J'ai passé mon BAFA à 17 ans et j'ai commencé à travailler pendant les vacances. J'ai gagné de la confiance en moi au niveau professionnel. J'ai passé des concours pour être Éducatrice de jeunes enfants et je les ai réussis grâce à Dieu (45 places pour 800 candidats, j'étais même sur la liste principale !!!). Dans ma famille, ça continuait, mais de pire en pire, car ma mère a commencé à être dans le jugement avec moi. Elle croyait que je faisais n'importe quoi, que je ne travaillais pas, que je sortais avec pleins de garçons, alors que justement, j'étais en règle avec Dieu. Cela a été très dur. Je me disais que ce n'était pas mon combat, alors je ne priais presque plus pour ça, tellement ça me faisait mal et ça me dégoûtait.

Lors de l'été 2012, j'ai rencontré un garçon (inconverti), j'ai eu un coup de foudre pour lui, et lui aussi. J'ai alors prié Dieu et j'ai eu cette parole : "Je suis avec toi, fils de David, je suis de ton côté. Que la paix te soit assurée, une parfaite paix, ainsi qu'à ceux qui te soutiennent car ton Dieu te soutien". Alors j'avais peur mais j'ai fait confiance à Dieu et je suis sortie avec ce garçon. Je lui ai dit dès le début que j'étais chrétienne, que j'avais des valeurs. Il m'a respecté, il m'a aidée à me voir comme quelqu'un de bien, à avoir une meilleure image de moi. Il a "restauré" mon image. Il m'a soutenue par rapport aux problèmes dans ma famille. Il a aussi restauré l'image que j'avais du couple, il a su me rassurer sur les couples en général par son comportement compréhensif, aimant, respectueux, et par l'écoute qu'il avait envers moi. Je n'ai jamais été aussi heureuse et épanouie qu'à ce moment-là, et je n'ai jamais autant aimé un homme, autant accordé ma confiance à quelqu'un. Mais malheureusement, on s'est quittés car on habitait loin.

J'ai eu après cela une phase très difficile, mais Dieu a été là. Il avait permis cette rencontre pour restaurer beaucoup de choses dans mon cœur. Il m'a aussi persuadée que... le meilleur est à venir et qu'il n'y a pas de hasard. En début d'année 2013, conduite par l'Esprit de Dieu, j'ai eu une longue discussion avec ma mère où elle a reconnu avoir eu un comportement injuste avec moi depuis 3 ans. Quel soulagement Seigneur !! Depuis on a eu plusieurs autres discussions, où elle m'a demandé pardon pour tout le mal qu'elle m'avait causé et elle m'a aussi dit qu'elle était fière de celle que j'étais devenue. Waouh, je remercie 1000 fois Dieu pour cela. Nous avons une relation superbe à présent. En parallèle, j'ai fait une colo chrétienne en tant qu'animatrice où pendant une prédication, j'ai été touchée et totalement guérie de toutes mes blessures d'enfance par rapport à mon père ! Je remercie encore Dieu car sans lui je ne sais pas où j'en serais... Avec mon père, j'arrive maintenant à avoir des dialogues normaux quand je rentre chez mes parents. Je lui ai pardonné, je l'aime et il me manque même lorsque je suis loin (chose impensable avant). Je prie vraiment qu'il revienne à Dieu...

Maintenant, je sais que Dieu est là. Il a conduit mes études, il a conduit les relations dans ma famille, il continue son œuvre et il va conduire pour mon futur. J'ai la certitude que j'aurai un mari aimant, qui sera là pour moi, et qui sera un bon père pour nos enfants. Je peux seulement dire que, vraiment, rien n'est impossible à Dieu, qu'Il peut tout et que toutes ses promesses se réaliseront un jour si nous nous abandonnons complètement à Lui, si nous l'écoutons et le suivons.

Hébreux 6:12 : "... que vous imitiez ceux qui, par la foi et la persévérance, héritent des promesses".

09:33 Écrit par YKJMhome dans LA PAROLE DU DIMANCHE | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.