topblog Ivoire blogs

03/10/2013

Ouverture du 12 ème congrès du Pdci-rda: une publication qui trouble HBK et KKB

La « Lettre du Continent », dans sa publication du 18 septembre 2013, n'est pas allée de « plume morte », dans un texte aux allures de réquisitoire contre Henri Konan Bédié (HKB), président sortant du parti démocratique de Côte d'Ivoire ( Pdci-rda) et candidat à sa propre succession.


«  Les raisons du putsch de H.K.B sur le Pdci » est le  titre de l’article consacré  au «  Sphinx de Daoukro ». Le texte, en effet, met à nu les manœuvres de Bédié pour imposer Niamien N’Goran en 2015, comme candidat du Pdci-rda, au dépend des autres prétendants et autres partisans de l’alternance au Pdci, sachant que lui-même est frappé par la limite d’âge.

Un coup de poker qui risque de laisser des traces indélébiles.   «  Ne rien lâcher ! Encore traumatisé par la perte de son fauteuil en décembre 1999, Henri Konan Bédié « H.K.B » est déterminé à s’accrocher aux derniers lambeaux de sa grandeur passée », attaque ce journal spécialisé dans le traitement  des informations frappées du sceau de la confidentialité.  Ici, «  L.C » croit savoir que l’ancien chef de l’Etat ivoirien (1993-1999),  qu’il baptise ironiquement, au passage,  «  Bouddha de Daoukro » se découvre une «  nouvelle jeunesse ».

Ne  craignant pas d’enfreindre les statuts de cette formation, il vient de se porter candidat à nouveau à la direction du parti démocratique de Côte d’Ivoire ( Pdci), qu’il a pourtant largement contribué à affaiblir ces dernières années ». Toujours selon  « L.C », plusieurs «  barons entendent toutefois lui ravir son totem ». 

La conséquence, prédit le confrère sera un « schisme », avec, notamment, les candidatures de Kouadio Konan Berti (K.K.B), Pr Alphonse Djédjé Mady et Kouassi Yao, trois têtes fortes du parti sexagénaire.  Le journal qui semble avoir   fait une incursion dans l’intimité de Bédié, écrit ce passage qui présente l’ex-président de la République dans toute sa dimension cachée : «J’y suis, j’y reste. Entre deux bouffées de Havane, une gorgée de cognac ou une coupe de champagne Trouillard, H.K.B a déjà fourbi ses armes.

Dans l’impossibilité de modifier les statuts du Pdci à moins d’un mois du congrès (un tel changement supposait d’informer le ministère de l’intérieur trois mois à l’avance), l’ancien président a préféré se tourner vers les militants pour se rendre incontournable », poursuit L.C. «  Depuis son fief baoulé, ajoute  le journal,   « H.K.B se délecte des gesticulations  de ses adversaires. Pour lui, le rendez-vous des 3, 4 et 5 octobre 2013  au palais des sports de Treichville,  s’annonce d’autant plus comme une formalité, qu’il a été verrouillé par ses hommes »…  Autre révélation de taille.  La Lettre du Continent soutient,  que  dans le creux de la pensée de Bédié,  s’est  fixée  l’idée de  positionner, dans la ligne de mire des élections présidentielles de  2015, Niamien N’Goran, ancien ministre de l’Economie et des Finances, Inspecteur général d’Etat. 

En clair, selon L.C, «  en toile de fond de ce congrès se joue surtout une guerre de succession dans la perspective de la présidentielle de 2015 face à Alassane Ouattara. Pour Bédié,  la volonté obstinée de barrer la route de ses dauphins vise essentiellement à préparer son propre neveu, Niamien N’Goran, à cette échéance… qui prendra les rênes du parti, une fois mis en orbite par son oncle ». 

Pour ce qui concerne Kouadio Konan Bertin, on apprend qu’il a pour principaux soutiens, des réseaux politico-mystiques.  «  K.K.B dont les bureaux de Cocody viennent d’être curieusement cambriolés, s’appuie sur des connexions franc-maçonnes pour tenter de l’emporter », affirme L.C. «  A supposer que H.K.B réussisse son putsch, ces contestataires devraient multiplier les recours en justice. Bien que rivaux aujourd’hui, ils pourraient aussi envisager  de s’allier pour créer une mouvance dissidente », confie L.C.

11:41 Écrit par YKJMhome dans actualite nationale, Politique | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.