topblog Ivoire blogs

23/10/2013

Ligue des champions - Zlatan et le PSG écrasent tout sur leur passage Avec un quadruplé d'Ibrahimovic et un but de Cavani, le PSG a atomisé Anderlecht mercredi (0-5). Les Parisiens ont déjà un pied en 8es de finale de la C1.

Joie Ibrahimovic Anderlecht-PSG Ligue des champions 2013/2014


Soirée parfaite pour le PSG. L'équipe de Laurent Blanc a quasiment assuré sa qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions en réalisant un véritable carton mercredi soir à Bruxelles, sur le terrain d'Anderlecht (0-5). L'écart conséquent entre les deux équipes sur le papier a été criant sur le terrain. Zlatan Ibrahimovic a incarné à lui seul cette impression en entrant dans le clan très fermé des dix joueurs ayant inscrit un quadruplé en Ligue des champions. L'ovni suédois a éclaboussé la rencontre de toute sa classe, forçant même l'admiration du public belge.

Anderlecht a fait illusion un quart d'heure, le temps de se procurer deux occasions sur une tête de Mitrovic (5e), puis une frappe de Suarez (8e). Le show Zlatan a commencé peu après, avec Gregory van der Wiel en guest-star. L'arrière droit néerlandais, intenable sur son côté, a délivré deux caviars convertis par le Suédois, d'abord du plat du pied (0-1, 17e), puis d'une superbe talonnade (0-2, 22e). La suite a encore été plus impressionnante. Sur un centre de Maxwell renvoyé par la défense, Ibra a décoché une frappe instantanée de 30 mètres, chronométrée à 100 km/h, qui est venue se loger dans la lucarne du pauvre Kaminski (0-3, 36e).

Au milieu du festival de Zlatan, Edinson Cavani est parvenu à inscrire son but sur une offrande de Blaise Matuidi, venu gratter un ballon dans les pieds de Mbemba (0-4, 52e). Le Suédois a ensuite repris son show en trouvant une nouvelle fois les filets, pour la quatrième fois de la soirée, d'une frappe croisée sur un service impeccable de Thiago Motta dans le dos de la défense (0-5, 62e). La conclusion d'une véritable démonstration de force du PSG et de son buteur qui peuvent déjà envisager avec sérénité les huitièmes de finale de la Ligue des champions. Un stade systématiquement atteint par les clubs ayant gagné leurs trois premiers matches en phase de poules.

 

23:03 Écrit par YKJMhome dans Football, Sport | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.