topblog Ivoire blogs

05/11/2013

URGENT:pour son cas de santé:Le gouvernement ivoirien dépêche des médecins auprès de Simone Gbagbo à Odienné


Le gouvernement ivoirien a dépêché une équipe de plusieurs médecins auprès de l'ex-Première dame, Simone Ehivet Gbagbo, détenue à Odiénné dans l'extrême Nord-Ouest du pays depuis plus de deux ans.

Selon une source proche de l'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (Onuci), « une équipe de plusieurs médecins dont un kinésithérapeute a été dépêchée lundi par le gouvernement auprès de Mme Simone Gbagbo à Odienné ». Pendant deux jours, cette équipe médicale va examiner Mme Gbagbo, précise la même source.

L'expert indépendant des Nations Unies pour les droits de l'Homme, le sénégalais, Doudou Diène avait plaidé il y a quelques jours que des médecins visitent l'ex-Première dame dans sa résidence surveillée à Odienné.

Il avait également rapporté, que Simone Gbagbo, l'épouse de l'ancien Chef de l'Etat ivoirien, sollicite « la présence à ses côtés d'un membre de sa famille ».

Le juriste sénégalais avait fait cette déclaration au terme d'une mission effectuée, le samedi 19 octobre dernier, à Odienné où il a rencontré l'ex-Première dame ivoirienne.

« Mme Gbagbo va bien. Elle garde la même vigueur intellectuelle. Elle a la même force de caractère qu'on connaît chez elle. Deux ans de détention n'ont pu que l'affaiblir naturellement » soulignait Doudou Diène, plaidant pour « une mise en liberté provisoire » de Simone Gbagbo.

Parlant de l'environnement de détention de l'épouse de l'ex-Président ivoirien, Laurent Gbagbo, M. Diène avait révélé qu'elle est « dans une villa que j'ai visitée plusieurs fois. Ce n'est pas une cellule. Elle mange, elle a une cuisinière qui travaille avec elle ».

« Elle (Simone Ehivet Gbagbo) souhaite qu'un membre de sa famille puisse venir lui tenir compagnie dans sa solitude », a-t-il ajouté.

Doudou Diène, par ailleurs, Vice-président du conseil scientifique de l'Institut international de recherche politique de civilisation, a effectué une mission de dix jours en Côte d'Ivoire qui a pris fin le 23 octobre par une conférence de presse au siège de l'Opération des Nations-Unies en Côte d'Ivoire (Onuci).

Les commentaires sont fermés.