topblog Ivoire blogs

29/11/2013

Classement Fifa : la Côte d’Ivoire reine d’Afrique, la France progresse

                                          

                          Le capitaine de la Côte d'Ivoire Didier Drogba.                

 

La Fédération internationale de football a dévoilé le classement Fifa du mois de novembre. La Côte d’Ivoire, 17e, reste la nation africaine la mieux classée devant le Ghana (24e) et l’Algérie (26e). La France est désormais à la 19e place.

Lire la suite

12:59 Écrit par YKJMhome dans Sport | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

info new:Des B-52 américains ont pénétré dans la zone de défense aérienne chinoise

                                    Des B-52 américains ont pénétré dans la zone de défense aérienne chinoise

 

Photo d'archive d'un bombardier américain B-52
 

Des bombardiers américains ont survolé des îles revendiquées par la Chine, au mépris d'une récente interdiction formulée par Pékin. Une situation qui relance les tensions entre la Chine et le Japon sur l'appartenance des îles Senkaku-Diaoyu.

Lire la suite

Le Cameroun officiellement au Mondial-2014, la Tunisie déboutée

                                         Le Cameroun officiellement au Mondial-2014, la Tunisie déboutée

        

Le capitaine du Cameroun Samuel Eto'o
 

Le Cameroun sera bien présent au Brésil pour la Coupe du monde 2014. La réclamation de la Tunisie concernant la présence des joueurs Éric Choupo-Moting et Joël Matip lors des barrages du Mondial a été déclarée irrecevable par la Fifa.

Lire la suite

10:55 Écrit par YKJMhome dans Sport | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Iran : 8 morts dans un séisme près de la centrale nucléaire de Bouchehr

                         La centrale nucléaire de Bouchehr, en octobre 2010.

 

   

Un séisme de moyenne ampleur, d'une magnitude de 5,7 sur l'échelle de Richter, a secoué la région côtière de Bouchehr, où est située la seule centrale nucléaire civile d'Iran, qui n'a pas été touchée selon les autorités. Selon un dernier bilan, ce tremblement de terre a causé la mort d'au moins huit personnes, et près de deux cents autres ont été blessées. Environ deux cent cinquante « résidences et commerces » ont été détruits par la secousse, ont annoncé des médias

 

L'épicentre du séisme est situé près de la ville de Borazjan, à une soixantaine de kilomètres au nord-est de Bouchehr. Plus tôt, le gouverneur de la province du Dashtestan, Alireza Khorani, avait évoqué « des maisons et des pylônes électriques endommagés », ajoutant que des équipes de secours avaient été déployées dans la zone.

 

Les pays arabes du Golfe se sont inquiétés à plusieurs reprises de la fiabilité de la centrale de Bouchehr et des risques de pollution radioactive en cas d'accident ou de séisme majeur. Mais l'Iran et la Russie, qui a terminé la construction de l'installation, ont toujours affirmé que cette centrale respectait les normes internationales et qu'elle était sous le contrôle de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA).

 

Située sur plusieurs failles sismiques importantes, la République islamique d'Iran a connu de nombreux tremblements de terre dévastateurs. Le séisme le plus meurtrier de ces dernières années a fait, en décembre 2003, vingt-six mille morts à Bam, soit un quart de la population de cette ville du sud du pays. En août 2012, deux puissantes secousses avaient fait trois cent six morts près de la ville de Tabriz (Nord-Ouest).

Le séisme de 5,7 a eu lieu dans la région de Boucherhr, où est située la centrale nucléaire.

08:47 Écrit par YKJMhome dans actualite internationale | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

ACTUALITE DANS LE MONDE:Gaza transformée en décharge à ciel ouvert par la crise énergétique

                             Un employé palestinien collecte des ordures avec sa charrette tirée par un âne, le 26 novembre 2013 à Gaza

Lire la suite

08:41 Écrit par YKJMhome dans actualite internationale | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

AFFAIRE DOGBO BLE:Le procès en cassation du Général Dogbo Blé renvoyé au 26 décembre

                           

Le  

       


Abidjan - Le procès en cassation instruit par les avocats du Général Brunot Dogbo Blé, l’un des hommes forts de l’appareil sécuritaire du régime Gbagbo, condamné à 15 ans de prison ferme pour le meurtre du colonel major, Adama Dosso durant la crise postélectorale de 2010, a été renvoyé jeudi par la Cour suprême au 26 décembre prochain, a constaté une journaliste de APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.

« Le plaidoyer n'aura pas lieu. Le dossier a été déposé la semaine dernière et nous l'avons reçu cette semaine. Le Président (de la Cour suprême) n'est pas là et le parquet n'a pas été vite saisi » a déclaré le Président de la formation de la Cour suprême, Vé Boua peu après l'arrivée du Général Dogbo Blé dans les locaux de la Cour suprême à 9H30 (Gmt et heure locale).

Le Président de la Cour suprême Mamadou Koné se trouve dans la région de Gbêkê (Bouaké, au Centre)où se trouve depuis lundi le Chef de l'Etat, Alassane Ouattara pour une visite d'Etat de cinq jours.

Brunot Dogbo Blé est arrivé à bord d'un véhicule de la gendarmerie nationale, habillé en costume de couleur grise, sous lequel arborait une chemise bleu clair.

L'ex-patron de la Garde républicaine sous l'ancien Président, Laurent Gbagbo, a été escorté par quatre sous officiers de la gendarmerie. « Le dossier a été renvoyé au 26 décembre », a ajouté M. Boua.

Pour sa part, l'avocat du Général Brunot Dogbo Blé, Me Mathurin Dirabou a dénoncé son impossibilité de voir son client qui serait en détention à l'école de gendarmerie dans des conditions «difficiles et précaires ». « Nous avons le sentiment que la loi sera dite et nous gardons espoir », a-t-il poursuivi.

Le Général Dogbo Blé a été reconnu coupable de «meurtre, de séquestration, d'enlèvement et de complicité d'assassinat du colonel-major Adama Dosso » ainsi que trois autres de ses co-accusés, le Commandant Kipré Yagba et les Sergents-Chefs, Lago Léo et Toh Ferdinand.

Les avocats du Général Brunot Dogbo Blé avaient rejeté les accusations portées contre leur client pour « insuffisance de preuves matérielles ».

08:20 Écrit par YKJMhome dans actualite nationale | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

VISITE PRESIDENTIELLE;Le Président de la République a animé un meeting à Béoumi au 4ème jour de sa visite d’Etat dans la Région du Gbêkê

Lire la suite

08:14 Écrit par YKJMhome dans actualite nationale, Politique | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

19/11/2013

INFO DANS LE MONDE:Liban: 23 morts dans un double attentat contre l'ambassade d'Iran à Beyrouth

           voir le zoom : Policiers et secouristes sur les lieux d'un attentat devant l'ambassade d'Iran à Beyrouth, le 19 novembre 2013 au LibanL'ambassade d'Iran à Beyrouth a été visée mardi par un double attentat ayant fait au moins 23 morts et près de 150 blessés, ont indiqué des sources officielles libanaises alors qu'un groupe jihadiste a revendiqué l'attaque.

Lire la suite

13:08 Écrit par YKJMhome dans actualite internationale | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Le tireur de Libération et de la Défense court toujours

  Conférence de presse du procureur de la République de Paris, François Molins (à droite), et du directeur de la PJ parisienne, Christian Flaesch. La police poursuit mardi la traque du tireur qui a grièvement blessé la veille à Paris un homme dans le hall du quotidien Libération, ouvert le feu sur une tour du quartier de La Défense, et pris en otage un automobiliste. /Photo prise le 18 novembre 2013/REUTERS/Gonzalo Fuentes

Lire la suite

12:50 Écrit par YKJMhome dans Politique internationale | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

info new:Côte d’Ivoire: M. Gbagbo est retenu en otage par la CPI

CPI

Lire la suite

12:40 Écrit par YKJMhome dans actualite nationale, Politique | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Libération provisoire : Quelque chose se prépare pour Simone et Blé Goudé - Ceux qui sont à la manœuvre et leur stratégie

                           

 

Les choses pourraient évoluer dans le bon sens pour les pro-Gbagbo encore détenus dans les geôles en Côte d'Ivoire, notamment l'épouse de l'ex-président de la République, Mme Simone Ehivet et le leader de la jeunesse patriotique ivoirienne, Charles Blé Goudé.
 En tout cas, si l'on en croit les chefs de village de la région du Gôh, qui jouent à fonds la carte de la diplomatie coutumière, des résultats, en l'occurrence des libérations de prisonniers, sont attendus. « Nous pourrons déplacer des montagnes, pourvu qu’on nous laisse travailler. Nous avons transmis un message à Soro. Il est très proche du chef de l’Etat. Donc, nous attendons. Beaucoup de choses ont été faites, mais d’autres attendent encore.

 

 

 

Les autres solutions vont venir, nous restons confiants », a indiqué à la presse vendredi dernier 15 novembre, le chef Gbizié Lambert, président du conseil des chefs de village de Gagnoa (CVG) fort de 165 têtes couronnées de cette région, fief de l'ancien président Laurent Gbagbo. Il a rappelé tous les actes qu'ils ont posé dans le sens de la décrispation et pour rassurer les nouvelles autorités. Leur présence à la cérémonie d'investiture du président Ouattara le 21 mai 2011 à Yamoussoukro, à la tournée du chef de l'Etat le 05 juillet 2013 dans le nord, la récente visite du président de l'Assemblée nationale, Guillaume Soro dans le Goh, ont été des occasions au cours desquelles les chefs ont plaidé pour la libération de leurs fils détenus et le retour des exilés. «Lors de l’audience mémorable que le président de l’Assemblée nationale a accordée à la délégation des chefs de Gagnoa, à l’hôtel des parlementaires à Yamoussoukro le 31 juillet 2013, les chefs du département de Gagnoa avaient demandé pardon au chef de l’Etat et au peuple ivoirien pour toutes les fautes commises par les enfants de Côte d’Ivoire dans les deux camps.

 

 

 

Nous avions sollicité le président de l’Assemblée nationale pour qu’il traduise nos préoccupations qui sont, entre autres, la libération définitive des enfants de la Cote d’Ivoire en prison, dont Laurent Gbagbo qui se trouve à La Haye, le retour des exilés, le dégel des comptes bancaires et la libération des maisons encore occupées. Les chefs de village ont noté, avec grande satisfaction, qu’une semaine après cette audience, soit le 5 août 2013, quatorze pro-Gbagbo ont été libérés et une semaine plus tard, quatre officiers supérieurs des Forces de défense et de sécurité élargis, des exilés rentrent au pays sans être inquiétés», se réjouit le chef Gbizié. Il a,  par ailleurs, noté les retombées de la visite de Guillaume Soro dans la région du Goh, notamment une école et un préau à Gnagbodougnoa, la réhabilitation du château d'eau à Kpogrobré, le village de Blé Goudé, et à Takoua, ainsi que beaucoup d'autres réalisations, sans oublier l'équipement du siège provisoire du Conseil des chefs de village de Gagnoa en ordinateurs, imprimantes et climatiseurs, et la pose de la première pierre de leur siège définitif. Une sorte de bilan de la visite de Soro, où selon le président du Conseil des chefs de Gagnoa, la diplomatie coutumière a permis d'obtenir beaucoup d'acquis. Ce fut l'occasion pour lui de condamner les agissements de leurs détracteurs tapis dans l’ombre, dont certains sont issus de leurs rangs. « Il faut que les gens nous laissent travailler. Il faut qu’on nous fasse confiance.

 

 

Nous sommes menacés de partout, comment pouvons-nous obtenir des résultats efficaces avec cela ? Considérant que nos démarches ont connu des résultats positifs, nous proclamons notre infinie gratitude au président Alassane Ouattara, au président Guillaume Soro pour avoir accepté ses nouvelles fonctions de chef de Gagnoa et membre d’honneur du CVG, afin de donner espoir aux populations de Gagnoa », a conclu le chef Gbizié Lambert.

12:33 Écrit par YKJMhome dans actualite nationale, Politique | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

18/11/2013

SCANDALE:Ouragahio : Accusée d’infidélité, une lycéenne de 16 ans se suicide

                                

 Un drame s’est produit le vendredi 15 novembre 2013 à Brihi, village situé à 3 km de Bayota (Ouragahio).

Une lycéenne de 16 ans, en classe de 3ème dans un établissement scolaire de Ouragahio, répondant au nom de Koudou Séphora, s'est suicidée. Mais comment est-on arrivé là ? A en croire les informations recueillies, la jeune élève tombe enceinte dans le courant de l'année dernière. Et cette grossesse, elle l'attribue simultanément à ses deux amants dont chacun ignorait l'existence de l'autre.

A l’accouchement, chacune des familles de ses deux amants fait le trousseau du bébé. Et voici à la nouvelle rentrée scolaire. La jeune fille doit reprendre le chemin de l'école. Elle confie alors son bébé à la famille de l'un de ses amoureux. Ce que n'admet pas la famille de l'autre qui découvre le pot aux roses. L'affaire de l'infidélité éclate au grand jour. La famille de l'amant frustré s'en prend vertement à la lycéenne, la traitant de tous les noms. Cette honte, Koudou Séphora ne la supporte pas.

Le vendredi 15 novembre 2013, elle s'enferme dans sa chambre et se porte plusieurs coups à l'aide de tessons d'une bouteille cassée. Découverte dans un piteux état, elle est évacuée à l'hôpital. Mais elle rend l'âme. Selon des informations de sources crédibles, à son inhumation, le samedi 16 novembre 2013, une scène bien curieuse se produit. C'est que la défunte « refuse » d’être portée en terre. Elle « contraint » même les porteurs de son cercueil, à retourner au village. Et une fois en ces lieux, elle « désigne » dame Gballou Zouéni Nadège, comme celle qui par des procédés occultes, l'a conduite au suicide.

La même source note qu'il y a un peu plus de 3 ans, un gendarme, désigné au corridor de Brihi, avait été abattu par balle par sa petite amie à qui la présumée sorcière avait également transmis le sombre esprit d'assassinat. Interrogée à ce sujet, dame Gballou Zouéni serait passée aux aveux. Vrai ou faux ? En tout cas, la gendarmerie de Ouragahio mène son enquête, pour faire la lumière sur cette tragique affaire de suicide. La tension, pour l'heure, est vive à Brihi où les jeunes gens survoltés, veulent passer au feu la présumée sorcière et ses éventuels complices.

12:04 Écrit par YKJMhome dans scandale | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |