topblog Ivoire blogs

28/06/2014

Milan AC : Balotelli a-t-il été proposé à la Juve ?

Poussé vers la sortie au , aurait été proposé à la Juventus de Turin. L'agent de l'international italien, , aurait récemment rencontré le directeur sportif de la Juventus, Beppe Marotta.

 Mario Balotelli
Selon le quotidien italien, Tuttosport, Mino Raiola multiplie les pistes pour trouver un point de chute à Mario Balotelli. Après avoir approché le , l'agent de joueur aurait proposé son client à la Juventus de Turin. Pour le moment, les discussions se poursuivent entre les différentes parties.

 

21:49 Écrit par YKJMhome | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Mondial 2014 : le Brésil se qualifie aux tirs au but face au Chili

Neymar

A l'issue du temps réglementaire et de la prolongation, le Brésil et le Chili étaient toujours à égalité 1-1. Mais la séance de tirs au but a été fatale au Chili battu 3 tirs au but à 2. C'est le Brésil qui disputera les quarts de finale de la .

 8eme de finale

Samedi 28 juin 2014
Brésil - Chili : 1-1, puis 3-2 au tab
Buts : (18eme) pour le Brésil - (32eme) pour le Chili.

21:36 Écrit par YKJMhome dans Football, Sport | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

27/06/2014

Gnamien Konan, aux enseignants de la Cnec : « Nous voulons un climat apaisé sur 10 ans à l’université »

Grève

Grève à l`université: la CNEC échange avec le ministre Gnamien Konan
Jeudi 26 juin 2014. Abidjan. La Coordination nationale des enseignants-chercheurs et chercheurs de Côte d`Ivoire (CNEC) a été reçue par le ministre de l`enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Gnamien Konan.

Lire la suite

15:37 Écrit par YKJMhome dans actualite nationale, Société | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

26/06/2014

Luiz Suarez au coeur d'une polimique;Après la main, les « dents de Dieu »

Luis Suarez, le 19 juin à Sao Paulo.

Albrecht Sonntag est sociologue à l'ESSCA, école de management (Angers, Paris), où il dirige le Centre d'expertise et de recherche en intégration européenne. Il coordonne actuellement le projet FREE (Football Research in an Enlarged Europe) qui regroupe dix-huit chercheurs de neuf universités européennes. Dans sa chronique, il revient sur la morsure uruguayenne.

Il est fort à parier que le geste qui restera de cette Coupe du monde sera non pas un but splendide, un sauvetage miraculeux ou un pénalty raté en demi-finale, mais la morsure de Luis Suarez dans l’épaule du défenseur italien Giorgio Chiellini. Le couronnement d’un match dans lequel le ballon était surtout le prétexte pour des fautes et des simulations. Le genre de match auquel on ne s’attendait presque plus pendant cette Coupe du monde, mais qui finit toujours à arriver quand les enjeux deviennent trop importants.

La folie de l’attaquant uruguayen, élu récemment, rappelons-le, meilleur joueur du meilleur championnat du monde pour sa saison phénoménale avec le FC Liverpool, a fait le tour de la planète dès hier soir sur les écrans de télévision et dans les réseaux sociaux.

Bien entendu, cette transgression démesurée en rappelle d’autres. Comment ne pas penser, par exemple, au légendaire coup de tête de Zinedine Zidane contre Marco Materazzi qui jeta une ombre sur la finale de 2006 et qui restera lié à jamais au souvenir qu’on gardera du meilleur joueur de sa génération. Mais cela rappelle surtout « la main de Dieu », le plus célèbre de tous les gestes antisportifs, ce but de Diego Maradona contre ses « ennemis jurés » anglais en quart de finale du Mondial 1986 au Mexique, lorsqu’il marqua de la main en simulant une tête lobée.

 

« L'IMPORTANCE DE LA TRICHERIE »

Bien sûr, « les dents de Dieu » de Suarez permettront d’épiloguer à l’infini sur le visage laid du football. Visage toujours sous-jacent, aussi beau soit le spectacle proposé par ailleurs. Mais qu’on le déplore ou qu’on le refoule, la transgression des règles fait partie intégrante du football (et elle n’est, contrairement à un mythe chéri par les pourfendeurs de « l’argent-roi », loin d’être l’apanage du professionnalisme).

Dans sa grande enquête ethnographique sur le football méditerranéen des années 1980, Christian Bromberger a révélé à plusieurs reprises que « l’importance de la tricherie sur le chemin de la réussite », ainsi que « le simulacre et la duperie mis en œuvre à bon escient » n’étaient rien d’autre que la face cachée de « l’exaltation du mérite », tout aussi caractéristique de ce jeu.

Giorgio Chiellini, le 24 juin à Natal.

 

Le « fair-play » en toutes circonstances, c’est une invention d’aristocrates victoriens. Un luxe que peuvent se permettre des nantis, qui vivent loin d’une société impitoyable où la réussite sociale n’est accessible que pour ceux qui savent manier la ruse, la supercherie et la mauvaise foi. Les couches populaires et dominées qui se sont approprié le football au cours de la mondialisation spectaculaire dont il a fait l’objet depuis la fin du XIXème siècle, ont appliqué à ce jeu leur expérience quotidienne de la nécessité de savoir transgresser des règles. Comme le résumait l’anthropologue brésilien Roberto da Matta il y a trente ans, « l’art de la filouterie » était un « moyen fondamental d’obtenir le succès social ».

La « main de Dieu » de Maradona, cette tricherie monumentale, n’a en aucun cas nui à sa légende. Au contraire, comme le rappelait Eduardo Galeano, le grand romancier et journaliste uruguayen (!), le but fut célébré en Argentine justement parce que c’était une tricherie aussi bien exécutée et réussie. D’autant plus qu’on pouvait la « justifier » par des « torts historiques » qu’on avait subis auparavant. Gageons que Luis Suarez, surtout s’il écope d’une sanction lourde pour son geste de folie, sera défendus par les Uruguayens avec la même ferveur et la même rhétorique du petit « underdog » qui doit se défendre avec tous les moyens contre la domination profondément injuste des grands et riches.

Il y a quelques jours, Maradona accueillit Gary Lineker, l’ancien attaquant anglais des années 80, gentleman footballeur et victime de la « main de Dieu », dans son émission de télé. On plaisantait de manière fort décontractée sur l’une des transgressions les plus affolantes de l’histoire de la Coupe du monde. Ne soyons pas surpris si dans vingt ou trente ans, Luis Suarez sera la vedette de spots publicitaires dans lesquels il mord, affamé, dans des hamburgers ou nous vante le goût exquis d’un nouveau chewing-gum.

 

10:05 Écrit par YKJMhome dans actualite internationale | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

25/06/2014

Madonna à la une de la mode

La Madonne en burqa - 1 (© Capture d'écran Instagram)

Madonna n'en finit plus de provoquer. Cette fois-ci c'est en postant une photo d'elle le visage dissimulé sous une burqa noire qu'elle suscite l'indignation, sur son compte Instagram. Le selfie de la chanteuse de 55 ans, ne laissant apparaître que des yeux bleus derrière un grillage doré, est accompagné du commentaire : 'It's that kind of day ! #Unapologeticbitch', comprenez 'c'est une journée comme ça'.

Ses fans sont exaspérés par les frasques à répétition de l'Américaine. Le mois dernier, c'est un selfie avec une couronne en diamant estampillée 'bitch' qui agitait les réseaux sociaux.

Madonna agace. Mais rien à faire, la chanteuse n'en fait qu'à sa tête...

 

17:01 Écrit par YKJMhome dans actualite internationale, scandale | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

24/06/2014

Prandelli démissionne

Le sélectionneur de l'équipe d'Italie Cesare Prandelli et le président de la Fédération italienne (FIGC) Giancarlo Abete ont annoncé leur démission, mardi après l'élimination de l'équipe nationale dès le premier tour du Mondial 2014.

"Le projet technique est de ma responsabilité et j'ai annoncé à la Fédération que je remettais ma démission, car quand un projet technique faillit, il faut prendre ses responsabilités", a dit Cesare Prandelli. "On n'a pas eu une seule occasion, probablement parce qu'on est techniquement limité ou pas bien structuré, a-t-il ajouté. C'est ma responsabilité, le projet technique n'a pas fonctionné et j'en assume donc toute la responsabilité".

Prandelli s'est aussi plaint de l'ambiance depuis la prolongation de son contrat jusqu'en 2016, juste avant le Mondial 2014: "Depuis que j'ai prolongé, quelque chose a changé, je ne sais pas pourquoi, mais on a été considéré comme un parti".

"Il faudrait plus de moyens pour arbitrer, parce qu'une expulsion injuste a conditionné tout un match et a conduit à un échec", a-t-il aussi déclaré en faisant référence au carton rouge reçu par son milieu Marchisio à l'heure de jeu.

Le président de la FIGC a formé l'espoir que le sélectionneur revienne sur sa décision. "Prandelli a signé sa démission, je convoquerai un conseil fédéral vendredi ou lundi et je lui ai dit que j'espérais qu'il retirerait sa démission". Le dirigeant a estimé que le sélectionneur avait eu des résultats probants avec la place de vice-champion d'Europe en 2012 et la troisième place à la Coupe des Confédérations.

"Il a amené ce projet technique, il aurait pu le porter encore", a-t-il estimé. Giancarlo Abete a lui aussi dans la foulée annoncé sa "démission irrévocable".

L'Italie a perdu 1-0 face à l'Uruguay et a terminé à la troisième place du groupe D, subissant ainsi sa deuxième élimination d'affilée en Coupe du monde dès la phase de groupes.

23:25 Écrit par YKJMhome dans actualite internationale, Football | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

quelque réactions des supporters sur facebook

Olivier Omraam

le sujet est clair iinh!! que pensez vous de ce penalty sifflé a la dernière minute?? ce sujet n'a rien à voir avec la prestation des éléphants. si les éléphants ont mal joué allez vous me dire que c'est pour cela que l'arbitre doit les sanctionner par un penalty? ? je pense pas.pour des gens qui jouent au foot ya aucun penalty la à siffler. le joueur a tapé son pied contre le gazon svp allez revoir l'action.ya pas eu contact France c'est simplement du racisme. ca se confirme. c'est pas pour la première fois.

 Ali Adamou

S'il ne tenait qu'à moi, toute l'Afrique démissionnera des compétions de la fifa.et on dira que la coupe du monde est pour les occidentaux.le problème de l'arbitrage est récurent. Si au moins vous essayez d'informatiser l'arbitrage peut être ça corrigera ces erreurs d'arbitrage

Baroani Mutata Poto

Vous nous demandez qu'est-ce que nous avons pensé à ce pénalty ? Vous connaissez ce qui vient de se passer. La raison du plus fort est tjrs la meilleure . Il faut que l'Afrique se retire de cett FIFA car nous ne sommes absolument rien devant les blancs qui chapautes cette institution. Vraiment désolé !

23:13 Écrit par YKJMhome dans Faits divers, Football | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

image insolite

Photo : AY's Blog: Photo of the Day.

One word for these boys

http://bit.ly/1eVHXUi

laisse nous ton commentaire pour plus de visibilité et pour plus de BUZZ

23:04 Écrit par YKJMhome dans Insolite | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Mondial 2014 : match important ; désillusion totale

             

Résultats de recherche

Coupe du Monde de la FIFA 2014™

Fin du matchGroupe C
Estádio Castelão, Fortaleza
21
Grèce
Côte d'Ivoire

Photo : AP/Bernat Armangue

22:54 Écrit par YKJMhome dans Football | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Grèce vs Côte d'Ivoire

   

24 juin 2014 22:00 CET
Arb. C. Vera
90:00
Estádio Governador Plácido Aderaldo Castelo
Spectateurs 59 095
Grèce
  • A. Samaris 42'
  • G. Samaras (pen) 90'+3
2-1
Côte d'Ivoire
  • W. Bony 74'
Fin du match
GRE
CIV
 
0 15 30 45 60 75 90        
 
 
Résumé de match, Grèce-Côte d'Ivoire

 

22:45 Écrit par YKJMhome dans Football | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

URGENT ; VOICI LA PREUVE La trace de la morsure de Luis Suarez sur Chiellini !

19:14 Écrit par YKJMhome dans Football, NEWS | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Mondial 2014 : match important

                                        VOTRE PRONOSTIC POUR CE MATCH IMPORTANT

       

 

 

19:09 Écrit par YKJMhome dans Football | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |